Bien-Être & Santé

Le sommeil : Un allié santé à ne pas négliger

Ne pas pouvoir s’endormir ou s’endormir immédiatement mais se réveiller plusieurs fois dans la nuit, passer une nuit blanche, etc., sont des expériences que nous avons tous connus au moins une fois dans notre vie.

Mais si ces situations se produisent fréquemment pour vous, il est vital de mettre en place les bonnes solutions pour dormir correctement, et dans les cas les plus extrêmes, il faudra consulter un médecin.

Comment le médecin peut-il aider en cas de problèmes de sommeil ?

Le médecin de famille, après un entretien pour identifier la cause de vos troubles du sommeil (par exemple, stress, problèmes familiaux, excès de responsabilité au travail, mauvaises habitudes dans la journée, problèmes de santé de vous-même ou d’un proche, etc.), sera capable de vous conseiller ou de vous indiquer des traitements adaptés pour vous aider à retrouver votre sommeil, pour une meilleure qualité de vie et surtout pour une bonne santé.

Quelle est la bonne quantité de sommeil pour un adulte ?

Tant la qualité du sommeil que sa quantité sont importantes pour une bonne santé.

Les adultes qui dorment moins de 6 heures par jour doublent le risque d’accident vasculaire cérébral, d’infarctus du myocarde et d’insuffisance cardiaque. Mais il en va de même pour ceux qui dorment plus de 8 heures par jour, comme le confirment des études récentes.

Tout le monde sait que la qualité du sommeil est importante et que peu de sommeil n’est pas sain, mais peu savent que trop de sommeil produit les mêmes effets négatifs qu’un sommeil trop court. L’idéal pour vous est donc de dormir pas moins de 6 heures et pas plus de 8 heures.

Dormir peu (ou trop) est mauvais pour notre santé

Cela interfère avec le métabolisme basal, en clair, si vous dormez moins vous stockerez plus de graisses.

Il favorise le diabète.

Il endommage le système nerveux et, par conséquent, le cerveau, le cœur et les intestins.

Il augmente les niveaux de cortisone naturelle produite par les glandes surrénales, la pression artérielle, la fréquence cardiaque, autant de facteurs qui favorisent l’apparition précoce des maladies cardiovasculaires.

Les principales choses à faire pour bien dormir

Sante Sommeil

Endormez-vous et réveillez-vous à la même heure tous les jours, même les week-ends et jours fériés, afin de ne pas altérer le rythme circadien veille-sommeil.

Si vous n’arrivez pas à vous endormir dans les quinze minutes, n’insistez pas, levez-vous, prenez un bain chaud, lisez un livre, écoutez de la musique ou faites une autre activité relaxante.

Gérez mieux le stress, libérer son esprit des pensées en préparant, avant le coucher, une liste de choses à faire le lendemain et que l’on a peur d’oublier.

S’habituer à effectuer des gestes qui préparent au sommeil à travers un rituel qui fait comprendre au corps qu’il est temps de s’endormir.

Rendre la chambre propice au sommeil : elle doit être fraîche, calme, sombre. Utilisez des bouchons d’oreille ou un masque pour cacher la lumière si nécessaire.

Ne laissez pas les animaux envahir votre lit sans limites.

Ne buvez pas d’alcool avant de vous coucher. En effet, après l’effet sédatif initial qui dure quelques heures, l’alcool provoque des réveils continus qui empêchent surtout la phase REM, la plus profonde du sommeil, et l’insomnie prend le relais. Même la caféine et la nicotine sont à éviter car leur effet stimulant dure plusieurs heures et peut gâcher votre sommeil.

Ne vous couchez pas l’estomac vide ou trop plein. Ne buvez pas trop le soir, sinon vous risquez de devoir aller aux toilettes plusieurs fois dans la nuit.

N’utilisez pas de smartphones, tablettes, ordinateurs portables, car les ondes bleues émises par les écrans des appareils électroniques perturbent l’endormissement régulier.

N’abusez pas de la sieste de l’après-midi : elle ne devrait pas durer plus d’une demi-heure.

Faites de l’activité physique une base régulière tout au long de la journée, mais pas le soir, car elle pourrait recharger le corps en énergie et éviter les engourdissements.

Ne prenez pas de médicaments antihistaminiques, car ils causent des problèmes d’instabilité à long terme et altèrent les capacités cognitives le lendemain matin.

Sommeil et santé : Le mot de la fin

Si vous souffrez d’insomnie, il est vital que vous en recherchiez la cause, c’est déjà une bonne étape de faite, il vous faudra ensuite mettre en place les solutions adaptées a votre problème précis d’insomnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer